Elsa Maccario Elsa Maccario

Sésame ouvre-toi !

Play
previous arrow
next arrow
Slider

Pour mon projet de diplôme de cinquième année, j’ai travaillé sur un atelier participatif visant à faciliter la concertation citoyenne à propos de l’avenir des locaux commerciaux et rez-de-chaussée vacants de la ville de Reims. En effet, parmi les dispositifs de revitalisation des locaux vacants existants au niveau national et local, peu sont construits avec et par les usagers de la ville, bien qu’ils participent à la dynamique et à la pérennité de ces espaces.

Face à ce constat, nous avons élaboré et testé une première version de l’atelier consistant à:
• réunir dans un local “pilote“ vacant depuis 3 ans, les usagers et habitants du quartier concerné afin de relancer la dynamique d’estime de cet espace.
• les faire participer, aux cotés de l’association locale Les Bons Restes, à une discosoupe (atelier de cuisine participative et solidaire à partir d’invendus ou de produits exclus des circuits de la distribution), afin de générer des interactions, du partage et d’initier un processus de réappropriation positif et collectif du local.
• les impliquer dans le choix de la future activité du local en les invitant à exprimer leur envies et leur besoins.

Afin que ce type d’évènement puisse se reproduire facilement dans différents locaux vacants, j’ai conçu une scénographie légère, démontable, autonome en eau et en électricité comprenant: des éléments de signalétique, des tables pour l’atelier d’idéation, deux point d’eau pour le lavage des mains et aliments, une table pour l’atelier de cuisine, des supports de rangement pour les cagettes. Les tréteaux sont d’une hauteur de plan de travail afin d’éviter aux participants d’avoir le dos courbé en cuisinant. Les éviers disposent d’un système de filtration de l’eau afin de limiter le gaspillage. Les poubelles et le bac de rinçage sont intégrés au plans de travail pour limiter les salissures. J’ai également travaillé sur la compacité du dispositif pour faciliter le transport et le stockage.

Enfin, pour rester dans une logique de réemploi et de valorisation des ressources locales la plupart des éléments ont été conçus à partir de chutes de bâche PVC récupérées auprès des entreprises Plastitex Caravanex (Reims) et Toiles et Bâches (Fismes). Ce matériau a été choisi pour ses propriétés (résistance, étanchéité, facilité d’entretien) et ses nombreuses possibilités de mise en oeuvre (découpe, couture, soudure…). Il a été utilisé comme principe d’assemblage du mobilier, systèmes de stockage, nappe et supports de communication et de signalétique.

Pour en savoir plus sur le projet, c’est par ici !

Contexte: Projet du DNSEP obtenu avec les félicitations du Jury, Esad de Reims, 2018
Partenaires: Les Vitrines de Reims, la CCI de la Marne, Les bons Restes, Claire Waïda Immobilier, Plastitex Caravanex, Toiles et bâches.
Matériaux: Bois frêne, bâche PVC, papier.

Prototype et photos: Elsa Maccario.

Share Project :